Adiouma, mon dernier court-métrage réalisé à Dakar l’année dernière en co-production avec Babubu Films a commencé sa carrière internationale par une première sélection en compétition au festival “Dakar Court” en décembre 2019. La comédienne principale, Fatou N’Diaye a obtenu le prix d’interprétation féminine. Cela commençait bien et augurait une suite favorable… puis la crise sanitaire liée au coronavirus a, comme vous le savez, directement impacté la culture et le cinéma dans toutes ses formes. Mon film a donc eu beaucoup de mal à trouver sa place dans des festivals internationaux qui ont du annuler leur édition. Une relance a eu lieu à la fin de l’été avec deux sélections (Bucharest cine short cut et Montreal independant film festival) mais il faut bien se faire une raison, cette année est une année exceptionnelle et il faut malgré tout poursuivre la création et la diffusion de films. Adiouma a obtenu 4 nouvelles sélections depuis : 2 sont maintenues et 2 autres sont annulées à cause de la crise sanitaire qui se poursuit en France et en Europe. A partir de demain, vous pourrez découvrir Adiouma sélectionné au 13ème festival du cinéma africain en Argentine (cf affiche ci-dessous). Il ira ensuite à Vaux-en-Velin en janvier 2021. Malheureusement les festivals Courts en Champagne et la Ballade des courts ont été annulés… je développe actuellement un nouveau projet de long-métrage de fiction car en tant que réalisateur et producteur il ne faut jamais renoncer.